Charte graphique digitale (ou web) : intérêts, contenus et modèle

Home| Posts| Gestion de projet| Charte graphique digitale (ou web) : intérêts, contenus et modèle

Charte graphique digitale (ou web) : intérêts, contenus et modèle

Un site internet est constitué de templates c’est-à-dire de modèles de pages (la forme), et de contenus (le fond).

Le fond a son propre référentiel : la charte éditoriale web (ou digitale)
La forme a aussi son référentiel : la charte graphique web (ou digitale)

Ces deux éléments sont extrêmement importants pour maîtriser votre dispositif et le déployer et l’optimiser dans le temps. Nous allons ici nous concentrer sur la charte graphique web, c’est-à-dire sur la forme, et vous donner les bonnes pistes pour pouvoir la rédiger et la rendre compréhensible pour tous vos prestataires ou partie prenantes, et pour répondre à tous vos objectifs, en fonction de votre contexte et de vos  besoins.

Pourquoi avoir une bonne charte graphique digitale rédigée et actualisée ?

Première erreur : utiliser sa charte graphique “print” pour le digital

C’est une situation souvent rencontrée : n’ayant pas de charte graphique digitale certains utilisent  leur charte graphique “print” pour faire leur  site web.

#pertedetemps #inefficace #inadapté

En effet, votre charte graphique “print” ne prend pas en compte les éléments cruciaux spécifiques  au digital :

  • Taille et résolution d’écran
  • Version de logo web : on favorisera des versions de logo horizontales aux verticales pour gagner de l’espace de lecture.
  • Effet sur les éléments cliquables (menu, liens etc.)
  • Les couleurs d’écran etc.

L’absence de charte graphique web ou la présence d’une charte graphique web incomplète provoque dans tous les cas des pertes de temps et des frustrations coté client et coté agence et plus généralement pour toutes les parties prenantes du projet :

  • Si la charte est incomplète, le livrable ressemblera à une photo, sans intéractivité
  • Si la charte n’existe pas, l’agence risque de prendre des initiatives qui ne correspondront pas toujours avec les besoins du client

Avoir une charte graphique digitale permet de :

  • Travailler avec plusieurs prestataires en parallèle avec un référentiel commun : vous êtes donc plus efficace,
  • Regrouper  les connaissances sur votre dispositif et les rendre donc plus accessibles,
  • Être plus agile en cas de changement de marque,
  • Être plus agile en cas de déploiement (ville, département, région, pays, métiers, activités etc.)
  • Être plus agile en cas de création de nouvelles marques plus agile et reprendre des éléments existant dans le cas de création de nouveaux supports digitaux (comme par exemple un nouveau réseau social )

Quels supports sont concernés par la charte graphique digitale ?

Il n’y a pas que votre site web qui sera concerné par cette charte graphique. Il y aura aussi :

  • Les illustrations que vous diffuserez sur Internet
  • Les newsletters ou emailings
  • Les vidéos en ligne
  • Les campagnes de publicités en ligne (bannières Adwords par exemple)
  • Les médias sociaux
  • Les  publi-reportages

Quels sont les risques d’une charte graphique online non optimisée ou incomplète :

  • Des briefs ou appels d’offre aux agences plus longs
  • Des retours de briefs moins précis
  • Des projets plus longs avec plus d’allers/retours
  • Des temps de recette et tickets de retour plus importants
  • Des prises en mains de vos espaces, par des nouveaux collaborateurs, plus délicates car moins maîtrisées

Vous aurez compris qu’un tel document bien rédigé et mis à jour vous fait gagner du temps et donc de l’argent.

Vous trouverez ci-dessous, via le lien de téléchargement et de partage, tous les éléments que l’on doit retrouver dans votre charte graphique web (aussi appelé charte graphique digitale).

Si vous avez besoin de conseils ou d’accompagnement pour le lancement ou la refonte de votre site web (cahier des charges, spécifications, recette etc.) n’hésitez pas à nous contacter.

By |June rd23, 2016|Categories: Gestion de projet|0 Commentaire